Garder la forme!
Quel sport pratiquer et à quel âge ?

03/01/2021

GARDER LA FORME À TOUT ÂGE…EST CE POSSIBLE?

Evidement !!
Si vous adaptez votre ou vos activités physiques à votre âge !!

Avons-nous les mêmes capacités physiques à 20, 40, 60 ans et plus ? Certainement pas, la capacité physique de notre organisme évolue avec le temps, adapter sa pratique physique est la clef pour rester en forme à tout âge…

 
 

Suivez-moi, je vais tenter de vous éclairer…

ENTRE 20 ET 30 ANS , TOUT EST PERMIS !

A CET ÂGE, LA FORME PHYSIQUE EST AU MEILLEUR NIVEAU POUR L’HOMME COMME POUR LA FEMME .

Une étude de 1999 du chercheur Helge Schroeter- Janssen nous fait remarquer que le maximum de capacité physique chez l’homme monte progressivement durant la vingtaine et est atteint aux alentours de 30 ans pour l’homme et 35 ans pour la femme.

Ce qui se traduit par
une VO2 max (représentant le volume maximal d’oxygène consommé par les muscles lors d’un effort physique) à son plus haut niveau.

Après cet âge, notre VO2 max décroît (un recul qui peut atteindre jusqu’à 1% par an) et notre temps de réaction ralentit un peu plus chaque année.

Conclusion, entre 20 et 30 ans, vous avez le luxe de choisir le sport qui vous fait plaisir.

C’est la période où tout est possible même de ne rien faire ! Ce n’est évidement pas recommandé mais vous ne ressentirez aucune conséquence, enfin pas immédiatement…
Néanmoins, vous construisez votre corps de demain, il sera beaucoup plus facile de lutter contre le vieillissement corporel si vous avez été sportif enfant, adolescent et jeune adulte…

ENTRE 30 ET 40 ANS , ENCORE PLUS DE SPORT !

Il est recommandé de consacrer plus de temps au sport!!

C’est un âge où pour la plupart d’entre nous, notre vie de famille s’installe, la construction de notre foyer, l’arrivée des enfants, les responsabilités professionnelles …

Autant de facteurs qui rendent le sport indispensable à notre équilibre physique et psychique mais attention nous devons commencer à adapter nos pratiques à nos besoins et plus seulement à nos envies.

En effet, la capacité de récupération de notre corps diminue…la régénération musculaire est plus lente…
Ainsi, nous devons être plus attentif à notre préparation physique (échauffement, temps de récupération…)

Faites de l’exercice intelligemment, si vous aimez le footing, le vélo, sentir l’effort intense… aucun problème mais obligez-vous à pratiquer une séance de renforcement musculaire une fois par semaine et une séance d’étirement !!
Pour les femmes, l’arrivée des enfants nécessitera une attention particulière sur le renforcement du plancher pelvien.

La course à pied ne sera pas recommandée sans certitude d’un périnée solide.
Quoiqu’il en soit pour garder votre élasticité corporelle tout au long de votre vie, je vous conseille de toujours coupler vos activités physiques cardio avec des séances de renforcement et d’étirements.

Il est recommandé de consacrer plus de temps au sport!!

ENTRE 40 ET 50 ANS , L’ENDURANCE ….

En vieillissant, on ne renouvelle plus les fibres musculaires rapides, en revanche on régénère les fibres musculaires lentes qui sont celles de l’endurance…

Il n’est pas rare de voir des marathoniens de 40, 45 ans faire d’excellents résultats!

En revanche, d’autres problèmes peuvent arriver lors de cette décennie…

En effet, la quarantaine est aussi l’âge de l’embonpoint…

Sédentarité, stress professionnel, changements hormonaux sont les facteurs favorisant la prise de poids .

Dès 40 ans, je vous conseille de travailler contre une résistance afin de permettre à votre organisme de bruler plus de calories.
Ainsi, vous limiterez l’installation des graisses et inverser la perte musculaire qui débute dans cette décennie ( 3 à 8 % par décennie).

Dans ma discipline, le reformer restera l’outil indispensable, les ressorts vous apporteront cette résistance.
D’autres disciplines utiliseront des altères ou autres appareils qui seront efficaces également .

Attention, une séance sur reformer vous apportera la résistance musculaire, le renforcement et l’étirement .

Si vous optez pour une gymnastique traditionnelle, n’oubliez pas de la coupler avec une séance d’étirement de votre chaine postérieure…

ENTRE 50 ET 60 ANS , LA POSTURE

A partir de la cinquantaine, les douleurs peuvent apparaitre …

Certaines douleurs seront dues à des maladies chroniques mais d’autres pourront être éliminées grâce à un travail postural.

Je vous conseille de vérifier votre installation au travail :
la hauteur de votre bureau, de votre fauteuil, de votre ordinateur.

Observez-vous et vous trouverez souvent la cause de vos inflammations.
(lumbagos, tendinite, maux de tête…)

Une fois, le problème de l’installation réglé,

vous pourrez commencer un travail postural.

En effet, de nombreuses douleurs, parfois très aigües, sont dues simplement à une mauvaise posture.
En vieillissant, nous nous affaissons, pliant sous le poids de la pesanteur.

Nous nous replions sur nous même, les épaules se courbent en avant, entrainant notre colonne vertébrale dans des courbures inversées déclenchant des pathologies (hernie discale, sciatalgie, lumbagos, discopathie).

Redressons-nous !!

Vous travaillerez vos abdominaux en hypopression afin de consolider les lombaires sans endommager votre périnée.
Il est important de travailler votre centre en protégeant le périnée car la décennie 50/60 ans est marqué par la ménopause chez les femmes. La baisse significative du taux d’hormones à cette période engage également un relâchement important des tissus.Le travail posturo -respiratoire sur reformer ou au sol est la pratique idéale à cette période de votre vie.
Vous diminuerez vos douleurs en redressant votre posture, diminuerez votre stress grâce au travail respiratoire et renforcerez vos muscles profonds.
Le travail hypopressif des abdominaux vous aidera à lutter contre l’installation de la masse graisseuse sur le ventre.

A PARTIR DE 65 ANS…

150 MINUTES D’ACTIVITÉ MODÉRÉE PAR SEMAINE !!
SONT LES RECOMMANDATIONS DE L’OMS POUR LES PERSONNES DE 65 ANS OU PLUS…

À partir de cet âge, on ne parle plus de pratiquer tel ou tel sport.
En effet, on englobe les tâches ménagères, les loisirs, les déplacements dans ce calcul…
L’OMS recommande de “pratiquer une activité physique visant à améliorer l’équilibre et à prévenir les chutes au moins trois jours par semaine”.

Malheureusement, l’activité physique tend à diminuer avec l’âge entrainant les personnes de plus de 65 ans dans une grande sédentarité.
Pourtant, le maintien d’un niveau élevé d’activité physique peut aider à prévenir certaines maladies chroniques comme les maladies cardiaques et le diabète de type 2.

Privilégier la marche, la danse de salon, les activités de renforcement musculaire et de souplesse tel que le pilates/De Gasquet.

Bouger est fondamental !!

Ne vous arrêtez jamais de bouger.

Une activité physique soutenue est essentielle pour rester en bonne santé.
J’enseigne chaque semaine à des élèves de 20 à 85 ans et  je suis témoin de leurs nombreux progrès.

Une activité physique adaptée aide à combattre le vieillissement, à diminuer les effets secondaires de certains médicaments et à se sentir mieux dans son corps.

La pratique du pilates au sol ou sur appareil peut répondre aux besoins de votre corps tout au long de votre vie.